Septembre 2015 –

HID Global

Points forts :

Java, Windows, Mercurial, Cartes NFC « JavaCard »

Août 2014 – Septembre 2015

Altran Technologies

Développement et suivi de projet

Dans le cadre du développement d’applications pour BPF (Banque PSA Finance)

Conception générale et détaillée, suivi d’équipe offshore (Chine), développement, tests techniques et fonctionnels, recette.

Points forts :

Java, Linux, Eclipse, UML, Enterpise Architect, Pentaho

Février 2014 – Juillet 2014

Altran Technologies

Intranet flex

Dans le cadre des campagnes d’homologation de véhicules, développement et optimisation de fonctions de recherche et création de campagnes.

Flex, dans sa version 3, est un logiciel propriétaire (Adobe), qu’il a fallu intégrer à la chaîne de production automatisée (intégration continue) utilisant maven.

Développement flex d’un composant de pagination pour des besoins de performance.

Points forts :

Java, Flex, Oracle

Octobre 2012 – Janvier 2014

Altran Technologies

Développement logiciel

Logiciel embarqué sur les horodateurs Parkeon

Logiciel de vente en Python, noyau Linux modifié, carte ARM et périphériques spécifiques

Points forts :

Python, C

Avril 2012 – Septembre 2012

Altran Technologies

Développement logiciel

Distributeurs automatiques de billets (ville de Lille)

Points forts :

C, C++, Java

Octobre 2011 – Mars 2012

Altran Technologies

Responsable logiciel

Responsable logiciel des DAT pour les villes de Reims et Angers : maintenance, corrections d’anomalies, livraisons

Points forts :

C, C++, Java

Janvier 2010 – Septembre 2011

Altran Technologies

Distributeurs Automatiques de Tickets

Développements :

  • Distributeurs automatiques de la RATP
  • Distributeurs automatiques pour Toronto (Go Transit)
  • Modules de billetique (dont l’implantation d’un pilote pour le lecteur bancaire Ingénico)
Points forts :

Python, Agile (Scrum), C, C++, Qt, Java

Février 2009 – Décembre 2009

Altran Technologies

Site de bourse en ligne

Netfinca est une filiale du Crédit Agricole Titres, qui se concentre sur le développement de solutions de bourse en ligne offertes par les différentes banques à leurs clients.

Dans le contexte de l’ajout de nouvelles fonctionalités au site, j’ai eu à concevoir, développer et tester une solution permettant aux clients de positionner des alertes sur leurs titres.

Points forts :

Java (JDK 1.4 & 5.0, JDBC...) ; J22E (JSP, Servlets) ; Design Patterns ; XML ; Oracle ; Eclipse

Janvier 2009

Altran Technologies

Formation de gestion de projet, incluant la gestion de personnes, de ressources, et de temps ; quelques outils (Microsoft Project, Powerpoint)

Été 2007 (5 jours)

Altran Technologies

Développement d’une équipe Java / Open Source

  • Étude d’opportunité de de faisabilité : comment créer une équipe Java / Open Source dans l’environnement du COE
  • Proposition d’un mode de mise en place
  • Entretiens intensifs pendant une semaine, avec à la fois les managers et les intervenants techniques
Points forts :

Consultant, Java ; J22E ; Maven ; Intégration Continue

Novembre 2006 – Décembre 2008

Alplog, puis (depuis janvier 2007) Altran Technologies

Traçabilité des composants véhicules

PSA est une entreprise qui fabrique des voitures. Ainsi, elle possède plusieurs usines disséminées dans le monde. Ces usines ont de plus en plus recours aux technologies de l’information pour fiabiliser la traçabilité des défauts des véhicules.

Dans ce contexte de gestion des défauts des véhicules, j’ai participé à plusieurs projets, dont plusieurs développés par des sous-traitants offshore (principalement en Argentine et en Chine).

Dans ce contexte, j’ai eu deux rôles :

  • Conception et développement de logiciel
  • Gestion technique de personnel offshore afin de les aider à concevoir et développer des logiciels
Points forts :

Java (JDK 1.4 & 5.0, JDBC...) ; J22E (JSP, Servlets) ; Design Patterns ; UML ; XML ; Oracle ; JavaCC ; Eclipse ; IBM Websphere ; Maven

Septembre 2002 – Octobre 2006

Alplog

Développement de composants

PSA est une entreprise qui fabrique des voitures. Ainsi, elle possède plusieurs usines disséminées dans le monde. Ces usines ont de plus en plus recours aux technologies de l’information pour suivre les étapes de production.

Le système construit par PSA s’appuie sur la notion de composants. Jusque récemment ceux-ci étaient développés en C. Deux ans auparavant, il a été décidé d’inclure de nouveaux composants, écrits en Java. Après avoir développé l’architecture ainsi que les services de base, PSA a eu besoin de personnes avec suffisamment de connaissances en objet et en Java pour étoffer le catalogue de composants. Dans ce contexte, mon rôle a été double :

  • Développement d’un nouveau composant, proposition d’idées pour améliorer et étendre l’architecture ;
  • Assistance à la migration des personnes venues du monde C, pour les aider à acquérir les technologies objet et Java.

En mai 2003, mon rôle a été redéfini. Je devins l’un des concepteurs d’un nouveau système de supervision, impliquant l’utilisation d’applets, de servlets, et d’un outil que j’ai écrit spécialement afin d’aider les personnes à concevoir des synoptiques d’usine (un outil graphique utilisant Swing, mais aussi quelques concepts objets forts tels que les designs patterns).

En décembre 2005, mon rôle changea à nouveau. Je fus impliqué dans le développement d’une architecture et d’outils gérant le système de production des versions des logiciels PSA. J’ai dû développer un système de détection de dépendances entre composants. Ces dépendances pouvaient être occultées à cause du mélange de technologies (C, Java, SQL, XML, makefiles...) Le système a été développé sous la forme d’une architecture client/serveur, avec un serveur massivement multi-threadé, avec également l’utilisation de JavaCC et d’autres techniques d’analyse syntaxique. Cet outil fut un réel succès, car il apportait une aide non négligeable grâce aux résultats obtenus, et aux temps d’exécution très raisonnables (deux minutes pour le plus gros composant qui contenait plusieurs milliers de fichiers).

En juillet 2006 enfin, je fus affecté à un nouveau projet de gestion des lignes de montage.

Points forts :

Java2 (JDK 1.4, Swing, JDBC) ; J22E (JSP, Servlets) ; Design Patterns ; UML ; XML ; Oracle ; JavaCC ; Eclipse

Novembre 2001 – Août 2002

Alplog

Développement d’un intranet

Alplog est la société de conseil en infirmatique dont je faisais partie avant sa fusion au sein d’Altran. Une des manières de se différencier de tant d’autres était via l’échange d’expérience entre ses consultants.

Dans cette optique, un nouvel intranet fut développé, avec des fonctionnalités de partage uniques pour l’époque.

À cause de sa nature dynamique, le site fut développé en JSP et Java. La partie JSP est restée petite, délégant tous les traitements à sa contrepartie Java. Les fichiers de données étaient stockés dans un outil de gestion de versions de fichiers.

Ce projet étant un projet interne à l’entreprise, il a aussi été l’occasion d’expérimenter de nouvelles technologies. Ainsi, en plus de J2EE, plusieurs concepts objet ont été utilisés — comme l’utilisation massive de Design Patterns, montrant par là même la diminution du coût de maintenance du projet tout en augmentant les possibilités d’extension. Le projet utilisait aussi des composants que j’ai développés, comme un composant de journalisation, un serveur générique, etc.

Points forts :

Java2 (JDK 1.3, Swing, JDBC) ; J22E (JSP, Servlets) ; Design Patterns ; Composants

Février 2000 – Octobre 2001

Alplog

Distributeurs Automatiques de Tickets

Un DAT (ou en Anglais : TVM — Ticket Vending Machine), comme on peut l’imaginer, est une machine destinée à l’achat de tickets de train, de bus, etc.

Dans tout réseau de transit, il y a toujours beaucoup de DAT. Le prix des tickets vendus, les transactions (montant, moyen de paiement etc.) sont des données qui sont centralisées sur un serveur qui les conserve dans une base de données. Ces informations sont utilisées pour la comptabilité ainsi que pour diverses statistiques.

La partie que j’ai eu à concevoir était un composant du serveur en relation avec un moyen de paiement alors en plein développement chez SchlumbergerSema et ses clients : la carte bancaire, en cours de déploiement sur les DAT.

Points forts :

Java2 (JDK 1.3, Swing, JDBC) ; format « CB2A Fichiers » utilisé pour les échanges de données bancaires

Septembre 1998 – Janvier 2000

Alplog

« Webphone »

J’ai travaillé sur le projet WebTouch One qui impliquait le développement complet d’un produit incluant toutes les couches depuis le système d’exploitation jusqu’aux applications en passant par les pilotes téléphoniques et l’interface graphique. Les applications comprenaient le téléphone, un carnet d’adresses, un client e-mail, un navigateur, etc.

Les équipes et les gens étaient nombreux autour de ce projet dont les différentes couches logicielles comprenaient : le système d’exploitation, la machine virtuelle Java, les pilotes, les classes du noyau Java, les applications Java. J’ai travaillé tout d’abord dans l’équipe des applications Java, puis dans l’équipe de la JVM.

Le logiciel était développé sur des stations Solaris et cross-compilé sur la plateforme matérielle du WebTouch One.

Le WebTouch One était un « Screen Phone, » c’est-à-dire un téléphone avec accès Internet, et un écran tactile. La connexion Internet se faisait par un modem 56K.

Le produit fut un grand défi pour Alcatel parce que l’Internet grand public en était alors à ses débuts.

Points forts :

pJava ; JDK 1.1 (environnement Sun)

Avril – Août 1998

Alcatel Telecom

Outil de gestion de campagnes de tests

Développement d’un outil utilisant une base de donnée et une publication sur intranet.

Le but de l’application était d’organiser les campagnes et les résultats des tests de l’équipe de validation de l’A4400.

L’A4400 était un PABX développé par Alcatel.

Les résultats de tests étaient générés par des programmes testant les fonctions du PABX. Ainsi, ces résultats étaient très nombreux, et l’équipe de validation avait besoin d’un outil permettant de les organiser afin de les analyser d’une manière efficace (c’est-à-dire, au plus vite, avec une distinction des tests « importants »).

Comme l’analyse des résultats de tests courait sur plusieurs jours, et parce que les résultats d’analyse devaient être conservés, il était important d’utiliser une base de données, ce qui a guidé la conception de l’outil.

Le projet a nécessité un contact important avec les utilisateurs de l’outil (l’équipe de validation) afin de connaître et prendre en compte leus souhaits (ergonomie, fonctionnalités attendues...)

J’ai développé cet outil seul, mais laissé une documentation suffisante pour permettre à l’équipe de le modifier et/ou de l’améliorer.

Points forts :

Java (JDK 1.1.6, Swing, Symantec Visual Cafe)

Octobre – Mars 1998

Dassault Électronique

Maquette de système d’exploitation embarqué

Deux étudiants et moi-même avons écrit un système d’exploitation embarqué, distribué, temps réel permettant de prouver les spécifications de Dassault.

Le système d’exploitation devait prendre en compte des contraintes fortes de sécurité impliquant les aspects temps-réel et partage de temps, ainsi qu’un système de communication entre processus indépendant de leur localisation effective.

Le projet était à forte composante technique : les spécifications étaient fournies. Nous avons dû réfléchir aux aspects de conception et d’implantation pour développer un noyau efficace, que nous avons codé en quatre mois.

Ce travail faisait partie d’un projet européen (GASCA) impliquant d’autres firmes que Dassault, telles que Sextant Avionique, Daimler-Benz…

Points forts :

C, C++, Eiffel

Juin – Août 1997

EDF

« Parapluie »

J’ai travaillé sur un outil permettant de calculer les protections de câbles électriques.

Points forts :

Visual Basic 3

 
Se connecter